Eclairage d’une scène avec Marmoset Toolbag

Ce mois ci la démo ne sera pas focalisée sur Marvelous Designer mais sur Marmoset Toolbag !
Cependant le work flow reste le même, j’utilise toujours la chaine Daz -> Marvelous -> Blender -> Substance Painter -> Toolbag.
Je vous avoue que je n’étais pas du tout satisfait par les rendus des précédentes pinups, je me devais donc de passer plus de temps sur Toolbag afin d’améliorer ma compréhension de ce merveilleux outil.
C’est pourquoi ce mois-ci je vous offre une description de la méthodologie que j’ai employée. Pour ce faire je me suis fortement inspiré des deux articles suivant venant du site de Marmoset, le premier est celui de Emmanuel Lecouturier et le second est celui de Vadim Sorici.

Tout d’abord, comme dis plus haut, le début du travail est exactement comme pour la pinup d’octobre, j’ai réalisé une tenue de nuit avec Marvelous Designer texturé avec Substance Painter.

Maintenant passons aux choses sérieuses avec la partie Marmoset Toolbag expliquée étape par étape.

Mais avant de démarrer j’attire votre attention sur une nouvelle fonctionnalité qui vous sera très utile pour la suite. Si durant le processus votre PC devient trop lent pour afficher et gérer les réglages, vous n’aurez qu’a enclencher le mode dégradé via la petite fusée.
Cela désactive les calculs de Post process et de caméra sur l’affichage de l’écran sans les annuler sur le rendu généré.

1. Importer votre personnage

Votre personnage peut être au format Obj ou FBX, peut importe. Le plus important est qu’il soit finalisé, que les UV et les materials soient réglées.
A cet instant vous pouvez d’ors est déjà apprécier le modèle avec les paramètre par défaut de Toolbag. Considérez que c’est maintenant qu’il faut vérifier que chacune des textures soient correctement réglées (peau, cheveux, yeux).

2. Réglage de la SkyBox

Il s’agit de commencer à créer l’environnement de la scène, le choix de l’image est donc cruciale. Ici j’ai choisi une vue nocturne de Shangai venant du site hdri haven.com.
Il est déjà possible d’orienter la skybox pour créer les effets mettrons en valeur le corps de la pinup.

3. Construction de la scène

Ici j’ajoute la tenue ainsi que quelques éléments simple pour créer une légère mise en scène.

4. Front light

Première source de lumière, la front light permet de mettre le sujet en évidence, ici j’ai choisi une lumière directionnelle pour qu’elle illumine aussi le reste de la scène.

5. Lumières latérales

Lorsque l’on veux mettre en évidence un personnage il est fréquent d’employer une ou plusieurs lumières latérales. Elles vont permettre d’accentuer les contours du sujet, surtout si l’on joue avec les couleurs. Ici j’ai ajouté un spot rose et spot bleu pour rester en accord avec la map d’environnement. Faites attention à bien régler vos spots pour que le contour des ombres ne soit pas franc mais plutôt progressif. Pour cela vous devez jouer avec le paramètre « width » qui permet de modifier la concentration de lumière par la taille du cône.

6. Fog

L’ajout d’un brouillard n’est pas obligatoire et permet d’apporter un effet spécifique. C’est pourquoi il est ici utilisé avec légèreté.

7.1 Render settings

C’est ici que votre frame rate va chuter ! La « Globale illumination » apportera beaucoup de cohérance à votre scène. Testez également le « secondary bounce » pour voir les impactes de votre décor sur l’éclairage du sujet. Ajustez l’Ambient Occlusion pour trouver un bon compromis entre ombre et pénombre.
Il est possible que la globale illumination soit source d’artefact lumineux comme ceux que j’ai entouré sur la capture d’écran.

7.2 Voxel settings

Pour éliminer les défauts lumineux, il faut jouer sur la voxel Resolution en la passant à HIGH ou bien en diminuant le Voxel Scene Fit. Sachez que passer en High risque de faire chuter les performances de votre PC. Dans mon cas je suis passé en HIGH car il offrait de meilleurs résultats.

8. Réglage de la caméra

S’il y a bien une chose que l’on oublie facilement, c’est le réglage de la caméra. Lorsque j’ai débuté avec ToolBag je ne me souciais pas de la caméra, et c’était une belle erreur !
Même virtuelle une prise de vue reste une prise de vue, le choix de l’objectif est un des éléments fondamentaux donne du caractère à la scène, même si ce simple réglage semble anodin. Sans rentrer dans des gros débats, en général en photographie pour faire des portraits, on utilise des objectifs de 50 à 85 voir 100mm. Essayez différentes profondeurs et gardez celle qui vous procure le plus de sensation. Ici j’ai choisi 85mm. Le changement est clairement notable.

9. Profondeur de champ

Comme pour le brouillard, jouer sur la profondeur de champ influera sur l’ambiance de votre scène. Ici je souhaite légèrement flouter l’environnement, ce réglage est relativement simple, il suffit de cliquer sur le sujet avec la molette de souris pour que Toolbag se focalise de lui même. Après il ne reste plus qu’à accentuer le flou selon son besoin avec le « Far Blur » ou le « Near Blur » et le tour est joué.

10. Post Process

Le post process c’est un peu comme la cerise sur le gâteau, il faut en mettre juste ce qu’il faut pour se faire plaisir sans en mettre trop pour éviter l’indigestion.
Différents presets sont présents pour vous orienter vers des ambiances spécifiques.
Ici j’ai utilisé Sharpen pour accentuer les traits de la pinup que le Brouillard avait flouté. Le Bloom apporte une petite aura qui donne du charme à la scène, tout comme la Vignette qui obscurcie légèrement les bords de l’image. Ici le Grain n’avait aucun intérêt et j’ai opté pour un Tone Mapping en ACES pour plus d’authenticité.

Le résultat est plutôt convaincant !

Voilà j’espère que cet article vous aura été utile, je vous invite à parcourir la galerie de cette pinup, vous y trouverez d’autres ambiances qui vous feront réaliser l’importance du réglage de la mise en scène.

A+

Laisser un commentaire